You are from: United States, Go to our American website.

Volunteer OverseasVolunteer Overseas

Le projet d’Eau et Assainissement en Tanzanie est maintenant terminé

Water project completion ceremonyKanetter Mwanjabala, responsable de l’information en Tanzanie nous a parlé du projet d’eau et assainissement qui est maintenant terminé :

« Le projet d’Eau et Assainissement a été complété avant la date prévue! Le projet a commencé le 14 janvier et devait durée quatre semaines complètes, mais grâce à la participation de sept volontaires et la communauté locale, le village d’Endulen peut maintenant déjà profiter d’une eau potable en toute sécurité.

C’est la troisième fois que Projects Abroad établit un projet d’Eau et Assainissement avec la Fondation BridgIT Water pour une communauté isolée en Tanzanie. Le premier projet d’Eau et Assainissement a été complété à la St. Gabriel Primary School, une école primaire dans la région du Kisongo près d’Arusha. Est venu ensuite le projet de la Suma Engikaret School, une école située à environ 50km d’Arusha. La Fondation BridgIT Water a aussi complété des projets d’Eau et Assainissement avec Projects Abroad en Jamaïque et en Bolivie.

Le plus récent des projets d’Eau et Assainissement a été réalisé dans un village Masai isolé en plein cœur de l’aire de conservation Ngorongoro dans le nord de la Tanzanie, à environ 3h de route à l’ouest d’Arusha. Avant la mise en place du système d’approvisionnement en eau, la seule source d’eau disponible pour la population était partagée avec les animaux sauvages et domestiques dont le bétail, les chèvres et les ânes.

Tanzania Maasai water project

Le trajet jusqu’à l’eau était long. Les femmes et enfants sont responsables d’aller chercher l’eau, ce qui pouvait prendre jusqu’à 2 à 4 heures de leur journée. La Endulen School, l’école locale, accueille  800 étudiants qui ont besoin d’eau pour boire, mais aussi se nourrir et se laver. Le système d’approvisionnement d’eau va permettre aux étudiants de réduire le temps de collecte d’eau et tout risque sur leur santé associé à la consommation d’eau non-potable. 

Les volontaires sur ce projet sont venus de partout dans le monde, des Etats-Unis, du Canada, de la France, du Danemark et de l’Australie. Ensemble, ils ont passé leur journée à creuser le sol et dégager les tranchées; ils ont aidé avec l'arpentage des terres et l'installation des tuyaux pour le réservoir d’eau et le pompage.

L’expérience était enrichissante et d’une grande valeur comme pour la volontaire Debra Mullins (24 ans) d’Australie, qui est actuellement étudiante en génie civil. « Je complète ma troisième année d’études en génie civil et je viens tout juste de terminer un cours sur la mécanique des fluides, j’ai donc appris beaucoup à propos de l’énergie et des principes de momentum, le trajet de l’eau dans les tuyaux et des concepts de base sur l’eau. Je voulais mettre mes connaissances théoriques en pratique. »

À Endulen, les volontaires ont été accueillis par deux prêtres catholiques tanzaniens. Ils ont eu l’occasion de faire plusieurs voyages pour découvrir certaines merveilles naturels locales dont le Parc National de Serengeti et le cratère de Ngorongoro, où ils ont pu observer plusieurs animaux sauvages ainsi que les sables mouvants et les montages montantes, mais le coup de cœur de leur projet était la découverte du peuple Maasai.

Tanzanian children at new water tank« Le projet d’Eau et Assainissement était la plus belle expérience de ma vie! » s’est exclamée Delphine Loquen, une volontaire venue de France. « Je n’avais aucune idée de la façon d’amener de l’eau à un village et je n’avais jamais creusés de fondations avant mais c’était un sentiment extra de pouvoir être utile et de vois les sourires sur les visages du peuple Maasai. Je recommencerai l’aventure sans hésiter ».

La cérémonie officielle de la première utilisation de la pompe à eau à eu lieu le 6 février. Plusieurs locaux y ont assisté dont plusieurs Pères de l’archédioseize d’Arusha, un membre du parlement, un conseiller de l’école, le chef du village ainsi que plusieurs enfants de l’école, tous se sont assemblés à l’église locale pour présenter le projet terminé.

Quelques volontaires ont déjà quitté la Tanzanie, mais les quatre restants avec Wendy et Mark Tisdell de la Fondation de BridgIT Water ont été décorés de bijoux et d’habits traditionnels Maasai. Les personnes présentes à la cérémonie ont remercié le dur travail de nos volontaires qui ont rendus ce projet possible ainsi qu’en contribuant au financement du projet pour construire le réservoir d’eau et payer les ingénieurs et plombiers locaux.

Vers la fin de la cérémonie, les chefs de la communauté ont nommé nos volontaires des membres honoraires de la communauté Masai et ont … Ils ont également nommé Wendy Tisdell, la première dame d’Endulen, Mark Tisdell un sage de la communauté Massai.

La durabilité du projet sera continuée par l’entremise d’un Comité du Projet d’Eau qui inclut des membres de la communauté. Toutes les familles contribueront à une somme de 1,000 TSH (l’équivalent de… ) qui seront utilisé pour l’entretien et le service des machines, du fuel et des réparations mineurs. La Ngorongoro Conservation Area Authority, le groupe en charge de l’aire de conservation, en collaboration avec le Conseil pastoral de Ngorongo, ont promis de continuer à soutenir Endulen avec le projet. 

Retour à la liste des actualités

Tell your friends about this page:

Haut de la page ▲
Feedback
Vous semblez intéressé(e) par nos projets! Souhaitez-vous nous en dire plus ?
Avec plaisir! Pas maintenant, merci.