You are from: United States, Go to our American website.

Volunteer OverseasVolunteer Overseas

Mission humanitaire - Missions humanitaires générales, Pérou par Anaïs

Mission humanitaire, Pérou par Anaïs

Mission humanitaire, Pérou par Anaïs

Mission humanitaire, Pérou par Anaïs

Mission humanitaire, Pérou par Anaïs

Mission humanitaire, Pérou par Anaïs

Mission humanitaire, Pérou par Anaïs

Mission humanitaire, Pérou par Anaïs

Mission humanitaire, Pérou par Anaïs

Mission humanitaire, Pérou par Anaïs

Mission humanitaire, Pérou par Anaïs

Mission humanitaire, Pérou par Anaïs

Effectuer une mission humanitaire était un projet qui me tenait à cœur depuis plusieurs années. Souhaitant découvrir le Pérou, j’ai décidé de partir pendant l’été, pour deux mois, du 21 juin au 23 août 2011. Je logeais dans une famille d’accueil à Calca, à une heure de Cuzco et vingt minutes d’Urubamba en bus.

La famille d’accueil, composée des deux parents et de deux enfants de 17 et 10 ans était très sympathique et chaleureuse. Je me suis sentie chez moi dès le premier jour ! J’étais totalement intégrée à la famille : nous faisions des sorties ensemble, je participais aux réunions et fêtes familiales… Et nous sommes toujours en contact, par mail et par téléphone.

Concernant mon projet, j’ai travaillé cinq semaines dans une garderie pour enfants de un à trois ans. Il fallait surveiller les enfants, jouer avec eux, organiser des activités et les aider à manger. Les enfants arrivaient entre 8h30 et 9h. De 9h15 à 10h, c’était la prière puis des chants, des danses ou de la gymnastique. Entre 10h et 10h30, une activité était parfois organisée : collage, dessin… De 10h30 à 11h15, les enfants déjeunaient, puis ils jouaient jusqu’à l’arrivée de leurs parents.

J’ai ensuite travaillé deux semaines dans une école pour enfants handicapés. Les enfants avaient entre 9 et 17 ans. La plupart avait un handicap mental (retard mental ou trisomie) et certains avaient en plus un handicap physique. Ils étaient très attachants. Il fallait les aider dans leur travail scolaire et les surveiller. Les enfants arrivaient vers 8h30. A 9h, ils commençaient à travailler. A 10h30, c’était la pause-goûter, dans la cour. Puis, ils reprenaient leur travail ou faisaient des puzzles. Nous avons également organisé une matinée à la piscine d’Urubamba et fait quelques sorties en ville, pour admirer les danses lors de la fête de Calca.

Chaque mardi après-midi, il y avait le « workshop » : avec les volontaires du programme Care, nous nous retrouvions dans les bureaux de Projects Abroad avec Yessika, la coordinatrice. Chaque volontaire pouvait ainsi raconter sa semaine, présenter les activités qui ont été organisées avec les enfants ou faire part d’éventuelles difficultés. En fonction des activités que nous souhaitions organiser, nous pouvions emprunter des livres d’activités ludiques pour les enfants ou prendre du matériel : crayons, feutres, papier…

Le Pérou est un pays magnifique. J’ai profité de mes week-ends pour faire du tourisme avec d’autres volontaires : Cuzco (visite de la ville, shopping et Inti Raymi : fête du Soleil), les ruines Incas de Chinchero et d’Ollantaytambo, les terrasses de Moray, Las Salinas et le grand marché de Pisaq. Bien sûr, nous sommes aussi allés au Machu Picchu, c’était grandiose ! Nous sommes montés à pied depuis la ville d’Aguas Calientes, ascension d’une heure, quasiment que des marches, à 5 heures du matin. Nous avons ensuite assisté à une visite guidée du Machu Picchu, puis nous avons attaqué l’ascension du Huayna Picchu, que des marches également (la descente était d’ailleurs plus difficile que la montée), mais cela valait le coup : du sommet du Huayna Picchu, nous avons une superbe vue sur le Machu Picchu et les montagnes alentours. Et enfin, nous sommes allés à Puno et avons visité trois îles du lac Titicaca : Uros, Amantani (où nous avons passé une nuit chez l’habitant : souvenirs inoubliables malgré le froid glacial, l’éclairage à la bougie et l’unique robinet d’eau de la maison, au milieu du jardin) et Taquile. Les accros du shopping seront comblés, on trouve de tout : bonnets, gants, pulls ou écharpes en laine d’alpaga, sacs en cuir ou en tissu, bijoux de toutes sortes, trousses…

Pour conclure, je dirai que cette mission de deux mois fut une expérience inoubliable et très enrichissante, que les enfants et ma famille d’accueil me manquent et que j’espère pouvoir retourner au Pérou très vite !

Anaïs

Retour à la liste des témoignages

Tell your friends about this page:

Haut de la page ▲
Feedback
Vous semblez intéressé(e) par nos projets! Souhaitez-vous nous en dire plus ?
Avec plaisir! Pas maintenant, merci.