You are from: United States, Go to our American website.

Volunteer OverseasVolunteer Overseas

Mission humanitaire - Missions humanitaires générales, Pérou par Chérine Elfadel

Mission humanitaire en Pérou

Mission humanitaire en Pérou

Mission humanitaire en Pérou

Mission humanitaire en Pérou

J'ai participé à une mission humanitaire avec Projects Abroad dans le cadre de mes études et ne l'ai pas regretté. Etant accro aux voyages et voulant découvrir le Pérou depuis longtemps, je me suis lancée cette année. C'est ainsi que je me suis retrouvée à Urubamba d'avril à juin 2010. Je n'ai pas eu grand chose à faire en ce qui concernait l'organisation du voyage car Projects Abroad s'occupe de tout si on le souhaite, vient nous chercher à l'aéroport de Cusco et nous trouve une famille d'accueil. Vous pouvez partir quand vous le voulez ! L'organisme nous donne aussi dès le début de l'inscription tous les renseignements possibles sur la destination choisie ! (culture, codes à respecter, ce qu'il faut amener,...). Donc vous pouvez partir en toute sécurité !

Dès mon arrivée, un membre de PA est venu m'accueillir à l'aéroport de Cusco et m'a tout de suite présenté le bureau et les autres membres de l'organisation, à Urubamba. Puis on m'a amenée dans ma famille qui, soit dit en passant, était vraiment géniale ! (et nous sommes aussi souvent logés avec un autre volontaire). J'ai tout de suite été intégrée dans la vie familiale, l'espagnol n'étant pas vraiment un problème (un an d'échange Erasmus!). Mais même les moins habiles peuvent faire de très gros progrès en peu de temps ! En ce qui concerne la nourriture, aucune crainte à avoir, elle est très bonne et très diverse. Bon, étant végétarienne, je n'ai pas eu l'occasion (ou la volonté ?) de goûter au fameux plat du cochon d'Inde ! Mais il paraît que ce n'est pas mauvais du tout.

Le premier lundi, ma tutrice est venue me chercher pour me montrer l'école où j'allais aider, et comment y aller. Mon école se trouvait à Yucay, à 10 minutes en bus d'Urubamba. Sur le trajet, elle m'a expliqué que j'aurai à aider une institutrice qui s'occupait de... 27 enfants entre 4 et 6 ans. J'avoue avoir eu un peu peur au début car à la base je ne suis pas si "enfants" que ça (je me suis lancée un défi si vous vous demandez pourquoi avoir choisi cette mission). Dès que je suis rentrée dans la classe et après les présentations, plusieurs enfants m'ont sauté dessus ce qui m'a vraiment mis en confiance. Je ne m'en suis pas rendue compte sur le coup, mais ce furent vraiment deux mois de pur bonheur! Les enfants, même s'ils sont souvent agités, sont contents d'apprendre et surtout, de faire des activités manuelles. Un petit conseil : ne pas mettre de tee-shirt clair en cas de peinture, je l'ai appris à mes dépends...!). Ils sont très affectifs pour la plupart (certains se battaient littéralement pour monter sur mes genoux ou jouer avec moi!). Par contre, il faut mieux que vous vous imposiez un peu dès le début en tant que professeur, parce que sinon ils ont tendance à vous prendre pour leur amie et ne pas trop vous écouter ou même vous en faire voir !

Pour les idées d'activités, nous avions toutes les semaines une petite réunion avec notre tutrice et d'autres volontaires en mission humanitaire, afin de partager notre expérience avec les enfants, trouver d'autres activités, parler de certains problèmes et comment les résoudre (concentration la plupart du temps). Nous pouvions aussi prendre du matériel dans le bureau afin de mettre en place nos projets.

Les rencontres entre volontaires se faisaient généralement lors de la soirée "Pub Quizz" hebdomadaire. Une bonne occasion de connaître de nouvelles têtes tout en s'amusant (ou pas, ça dépend si vous aimez les quizz !). De plus, on avait la possibilité de découvrir quelques villes avec d'autres volontaires car une des membres de Projects Abroad organisait diverses sorties.

En bref, je n'ai vraiment pas été déçue de ma décision. Malgré son prix un peu élevé, Projects Abroad s'assure de notre bien être (famille, mission). J'ai passé un incroyable moment et compte y retourner par moi-même dans quelque temps. Ma "famille" me manque beaucoup, et je me suis même attachée aux enfants. Le Pérou est un pays incroyable et ses habitants sont vraiment chaleureux. N'hésitez pas et foncez ! :)

Chérine Elfadel

Retour à la liste des témoignages

Tell your friends about this page:

Haut de la page ▲
Feedback
Vous semblez intéressé(e) par nos projets! Souhaitez-vous nous en dire plus ?
Avec plaisir! Pas maintenant, merci.