You are from: United States, Go to our American website.

Volunteer OverseasVolunteer Overseas

Mission humanitaire - Missions humanitaires générales, Afrique du Sud par Julie Toulemont

Avec les enfants

Fin des études, période annoncée de chômage (et ça peut être long…), et une immense envie, depuis toujours, partir à la découverte de l’Afrique. Mais je suis une fille, seule, et (il faut bien l’avouer) un peu trouillarde, alors comment faire ? En un clic, j’ai trouvé la réponse et puis il faut bien se lancer dans la vie !!

Mais l’Afrique, c’est grand et il a tellement de pays alors comment choisir ? Très simple : ce sera l’un des plus grands, des plus beaux et des plus chargés d’histoires. Ce sera l’Afrique du Sud !!!

Belle vue

Quelques jours avant le départ, la pression commence à monter, j’ai beau avoir des contacts aussi bien en France qu’en Afrique du Sud avec Projects Abroad, je me demande bien où je vais atterrir.

Et bien, pour être honnête, ça n’a pas été à la hauteur de mes espérances mais au-delà !!
Franck et Lucinda Evans, et leurs deux bambins, Caitlin, 8 ans et Liam, 4ans, c’est chez eux que j’ai été accueillie durant ce petit mois (beaucoup trop court un mois soit dit en passant). C’est eux, avec qui, j’ai partagé cette fabuleuse aventure, sans oublier Gwen, une autre volontaire de Projects Abroad avec qui j’ai cohabité.
Certes, in South Africa, all is in English, donc la communication n’a pas été simple mais finalement on y arrive avec un petit effort des deux cotés. Et puis, le partage ne passe pas forcément par la parole…

Avec la famille

Ensuite, arrivée à « New World Foundation », ma mission, aidé Chantal, mon instit préférée, avec ces 36 enfants qui parlent l’Africaans et l’anglais, enfin un mélange ! Et là, ce n’est que bonheur et rire ! Ils n’ont certes que peu de moyens et vivent pour la plupart, dans des conditions inimaginables mais rien ne transparaît. Au départ, rien à faire, impossible d’avoir un semblant d’autorité, ils courent partout (à se demander où ils vont chercher toute cette énergie) et seule Chantal sait comment les canaliser. Mais finalement, assez vite et surtout après avoir retenu leurs prénoms (c’est ça le secret), tout change !!! La course laisse place à la complicité. Kade, Nabeel, Zoe, Tyler, Tatum, Wailin…et tant d’autres, je n’oublierai jamais les moments que j’ai passé avec eux. Ils ont marqué ma vie à tout jamais.

Le projet est, certes, une part essentielle à l’aventure mais n’est pas un frein à la visite du pays et c’est aussi le côté que j’ai pu apprécié. En effet, vivre la vie d’un pays (et particulièrement l’Afrique du Sud), de l’intérieur, grâce à ses habitants, est autrement enrichissant. Pour ma part, j’étais du coté de Cape Town et vu l’immensité du pays, en un mois, je n’ai pu qu’observer les richesses de cette région. Mais Dieu sait quelles sont grandes : Table Mountain (la montagne à l’intérieur de la ville), Robben Island (prison dans laquelle Mandela fut emprisonné pendant 19 ans), le Cap (rencontre de l’océan indien et atlantique), Boulders Beach (la plage réservée aux manchots)… Sous un soleil présent mais pas étouffant les surprises se sont révélées de jours en jours, à croire que même une vie n’est pas suffisante pour tout découvrir !

J’aimerai pouvoir en dire plus, mais il y a là, pour moi, l’essentiel et je crois que cette expérience ne se partage pas, elle se vit !!!

Julie Toulemont

Retour à la liste des témoignages

Tell your friends about this page:

Haut de la page ▲
Feedback
Vous semblez intéressé(e) par nos projets! Souhaitez-vous nous en dire plus ?
Avec plaisir! Pas maintenant, merci.