You are from: United States, Go to our American website.

Volunteer OverseasVolunteer Overseas

Écovolontariat & Environnement - Plongée & conservation marine, Thaïlande par Sophie Grasser

Ecovolontariat, Thaïlande par Sophie Grasser Ecovolontariat, Thaïlande par Sophie Grasser Ecovolontariat, Thaïlande par Sophie Grasser Ecovolontariat, Thaïlande par Sophie Grasser Ecovolontariat, Thaïlande par Sophie Grasser

Mon master en poche, je décide de prendre une année ‘sabbatique’ - selon l’expression consacrée. Le but : voyager ! Voyager, certes mais avec un but précis c’est encore mieux … Mon choix c’est donc rapidement porté sur la mission d’écovolontariat en Thaïlande : découvrir un pays tout en prenant part à la préservation de l’environnement, un bon compromis. Et si sur le papier cette mission fait déjà rêver, une fois sur place c’est encore plus intense que tout ce qu’on peut imaginer ... Flash back !

Un mois au sein de la ‘conservation team’ c’est :

Rejoindre une équipe des plus originales. La ‘conservation team’ c’est tout d’abord des volontaires venus des quatre coins du monde : de Gorm, 16 ans, Danois, à Bruno, 31 ans, Français en passant par Marit, 23 ans, Norvégienne… Un joyeux mix des âges et des cultures, qui garantit de belles rencontres et une constante animation ! Mais c’est aussi toute l’équipe d’encadrement : Ingrid, Linnea, Vishal et Gaii, qui, il faut le dire, prennent très à cœur leur rôle et remplissent parfaitement leur fonction.

Participer à des missions qui ont du sens. Le programme type de la semaine c’est : lundi : mangroves ; mardi, mercredi et jeudi : plongée ; vendredi : ‘Beach clean up’. Inutile de préciser que l’activité préférée de tous les volontaires est la plongée ! Trois fois par semaine, tout le monde est debout aux aurores pour être sur le bateau dès 8h et partir pour deux plongées d’environ une heure. Les sites sont très variés et il y a toujours une multitude de choses à observer. Mes préférés : Shark point, Anémone Reef et les abords des îles Phi Phi.

Pendant les plongées, il y a deux types de missions : ‘Reef check ‘, il s’agit de repérer et compter un certain nombre d’espèces de poissons et d’invertébrés (oursins, étoiles de mer …). Celles-ci sont représentatives de la biodiversité des fonds marins. Les données ainsi récoltées sont compilées et mises en ligne pour être ensuite utilisées par les scientifiques du monde entier dans leurs travaux.

‘Dive against debris’ : il s’agit de nettoyer les fonds marins en remontant à la surface tout ce qui n’appartient pas à la vie sous-marine (lunettes de soleil égarées par les touristes, bouteilles d’huile de moteur jetées par les plaisanciers, mais aussi de nombreux filets de pêche abandonnés …). Ces objets sont là aussi répertoriés et servent à alimenter les bases de données mondiales quant à l’état des océans de toute la planète.

Si la plongée occupe la majeure partie de la semaine, il ne faut pas oublier les autres missions, tout aussi importantes d’un point de vue de la sauvegarde de l’écologie. Les mangroves tout d’abord : écosystème à part entière, elles font parties du paysage thaïlandais et sont très utiles. L’enchevêtrement de leurs racines est par exemple une formidable barrière naturelle contre les raz de marée. Or les forêts de mangroves sont de moins en moins denses. Notre rôle, récolter des graines, les faire germer dans notre nurserie, puis les replanter.

Enfin, le nettoyage des plages, ou ‘beach clean up’ : il faut savoir que les Thaïlandais ne sont pas sensibilisés aux problématiques écologiques et jettent ainsi très souvent leurs détritus dans la nature. Je vous laisse imaginer l’état des plages … Notre rôle, au-delà de simplement les nettoyer, c’est de faire passer un message, et notamment aux enfants. Ainsi, très souvent c’est en association avec les écoliers locaux que nous menons ces actions. Ce qui rend la tâche plus intéressante et plus ludique.

Vivre dans un endroit paradisiaque. Depuis octobre, le quartier général de l’équipe est la guest house « Dawn of happiness», traduction littérale « l’aube du bonheur ». Tout est dit ! En pleine nature et directement en bord de mer cet endroit est un vrai havre de paix. Les volontaires sont logés par deux dans des bungalows plutôt spacieux et confortables. Bonus : eau chaude dans toutes les salles de bain, relativement rare en Thaïlande ! Les repas sont préparés par les propriétaires des lieux. Palais fragiles, soyez prévenus : la nourriture thaïe aussi succulente soit-elle est très épicée … Mais rassurez-vous, toujours très attentifs nos hôtes prennent soins de préparer plusieurs plats (en général 3) dont un non épicé. Et pour tous les moments de farniente, la plage est à deux pas ! Bronzer un bouquin à la main, faire un beach volley ou admirer les magnifiques couchers de soleil, on ne s’en lasse pas !

Profiter de moments de détente inoubliables. Samedi et dimanche sont des jours « off » : les volontaires sont libres de vaquer à leurs propres activités. C’est l’occasion d’en profiter pour découvrir les environs. Organisés par les volontaires eux-mêmes ou par l’équipe d’encadrement, les week-ends sont généralement bien remplis ! Par exemple : un trek dans la jungle, 2 h de montée (dur, dur !), pour atteindre un point de vue à couper le souffle ; une matinée d’escalade sur les magnifiques falaises karstiques d’Ao Nang ; un weekend à Railey à profiter d’une immense plage de sable blanc et des bars à ambiance baba cool ; un weekend à Koh Jum, petite île locale vierge de toute activité touristique pour se ressourcer et passer du temps juste entre nous.

Bref, passer un mois au sein de la ‘conservation team’ c’est une expérience de vie singulière et riche en apprentissage ! Ce voyage m’a donné envie de découvrir encore beaucoup d’autres pays de la même manière … Mais plus tard, car après cette belle parenthèse, il est temps que je m’investisse pleinement dans un nouveau projet : construire ma vie professionnelle !

Sophie Grasser

Retour à la liste des témoignages

Tell your friends about this page:

Haut de la page ▲
Feedback
Vous semblez intéressé(e) par nos projets! Souhaitez-vous nous en dire plus ?
Avec plaisir! Pas maintenant, merci.