You are from: United States, Go to our American website.

Volunteer OverseasVolunteer Overseas

Mission humanitaire - Missions humanitaires générales, Sénégal par Youen Clugnac

Mission humanitaire, Sénégal par Youen Clugnac Mission humanitaire, Sénégal par Youen Clugnac Mission humanitaire, Sénégal par Youen Clugnac Mission humanitaire, Sénégal par Youen Clugnac Mission humanitaire, Sénégal par Youen Clugnac

Arrivé au terme de mon contrat de travail, je me suis dis que je voulais changer d'air, visiter le monde, et si possible en aidant, pas en tant que touriste. J'ai donc consulté le site de «Projects Abroad» et j'ai opté pour le Sénégal, la mission humanitaire. J'ai décidé de partir 6 mois. Puisque j'en avais la possibilité, je voulais vraiment avoir le temps de découvrir le pays, la culture, de faire des rencontres, de visiter, bref de connaître un tant soit peu le Sénégal. Je pense avoir atteint mes objectifs. C'était un voyage merveilleux que je n'oublierai jamais!

Après une arrivée tardive à l'aéroport de Dakar où j'étais attendu par Banda, employé de Projects Abroad, nous avons passé la nuit à l'hôtel. Nous sommes partis tôt le matin pour nous rendre à Saint-Louis en taxi collectif appelé taxi «7 places» (7 passagers dans le véhicule). Les premiers jours j'ai découvert ma famille d'accueil et la ville de Saint-Louis. Ma famille a été formidable! Elle a tout fait pour me mettre à l'aise, pour que je m'intègre le plus facilement possible. Conscients que je venais d'un pays différent, aux habitudes et à la culture différentes, tous les membres de la famille ont montré une grande patience face aux erreurs, parfois aux maladresses, que je faisais. Lorsque l'on arrive, on découvre énormément de nouvelles choses auxquels nous ne sommes pas accoutumés en occident, il est normal de ne pas tout connaître et par conséquent de se tromper au début. A mon sens, ça fait parti du charme de la découverte.

Après un ou deux jours de découverte, j'ai commencé ma mission dans un jardin d'enfant. Je n'ai jamais travaillé avec des enfants, je dois avouer que j'étais un peu anxieux. Pourtant en arrivant là-bas j'ai constaté que malgré le manque de moyens, en se creusant un peu les méninges on peut trouver des activités tout à fait distrayantes et ludiques pour les enfants. D'autant plus que ceux-ci se montrent très intéressés et très ingénieux dans leurs jeux. Après 3 semaines à ne faire que cette mission le matin, j'ai décidé de travailler l'après-midi dans un centre de soins aux talibés. Les talibés sont des enfants confiés par leurs parents à des marabouts qui leur assurent une éducation religieuse, malheureusement bon nombre de talibés doivent mendier pour vivre. Le centre est donc une structure qui leur est ouverte où ils viennent se faire soigner, parfois jouer ou simplement discuter. Le travail peut y être très éprouvant moralement. Ici plus qu'ailleurs le manque de moyen est criant! Souvent pour des choses qui, chez nous, semblent de bases.

Je rends hommage à tous les volontaires sénégalais du centre, qui donnent de leur temps pour aider bénévolement ces jeunes enfants. Plus encore je rends hommage à Touba Diop, le responsable du centre, qui accomplit un travail formidable, ne ménageant jamais sa peine! Malgré les difficultés du travail on ressent énormément de satisfaction à apporter un peu de bonheur à ces enfants, par exemple avec le goûter organisé le vendredi après-midi qui attire parfois jusqu'à plusieurs centaines de talibés pour déguster du pain chocolat avec du lait. On aime simplement qu'ils se vident la tête de tous leurs soucis le temps qu'ils sont au centre. Bien-sûr, on aimerait souvent pourvoir faire plus...

En plus du travail nous nous rencontrions souvent avec les autres volontaires pour aller dans des bars, au restaurant, à la plage. Régulièrement le week-end il y a des excursions organisées, comme au désert de Lampoul ou encore au parc national du Djoudj. L'équipe de Projects Abroad sur place est là pour répondre à toutes nos questions, nous aider dans toutes nos démarches (renouvellement du VISA...) ou simplement pour discuter, elle effectue un travail incroyable de manière extrêmement sympathique!

Il est très rassurant de savoir que l'on peut compter sur des gens qui connaissent le pays et les difficultés que l'on peut rencontrer, et qui seront ravis d'aider. Durant ce voyage j'aurais rencontré beaucoup de gens exceptionnels, lorsque je suis parti j'ai dû quitter énormément d'amis. Sans doute le jour le plus dur de ma vie... Je suis revenu enrichi de toutes ces rencontres, j'observe le monde dans lequel on vit d'un œil nouveau. Toutes ces expériences m'auront de plus prouvé que je suis capable de m'adapter, de m'intégrer, et bien-sûr, m'ont donné envie de repartir...

Youen Clugnac

Retour à la liste des témoignages

Tell your friends about this page:

Haut de la page ▲
Feedback
Vous semblez intéressé(e) par nos projets! Souhaitez-vous nous en dire plus ?
Avec plaisir! Pas maintenant, merci.