You are from: United States, Go to our American website.

Volunteer OverseasVolunteer Overseas

Stage en droit au Ghana

Résumé
Descriptif mission
  • LIEU DE STAGE: Accra
  • RÔLE: travailler auprès des équipes locales afin de fournir de l’assistance juridique aux communautés locales
  • HÉBÉRGEMENT: famille d’accueil
  • DURÉE DU STAGE: 2 semaines
  • DATE DE DÉBUT: flexible
stagiaire en droit au Ghana

Elèves ou étudiants en droits, vous recherchez un stage vraiment différent ? Un stage qui soit tout à la fois utile pour le pays, enrichissant pour vous, et valorisant pour votre CV ? Ce stage auprès du bureau de défense des droits de l’Homme créé par Projects Abroad à Accra saura répondre à vos attentes en matière de formation personnelle, mais aussi bénéficier de vos compétences et de vos points de vue pour atteindre ses objectifs : information, conseil et sensibilisation des Ghanéens sur leurs droits de citoyens.

Au Ghana, les stagiaires de Projects Abroad s'engagent au sein du Centre de Défense des Droits de l’Homme (Projects Abroad Human Rights office - PAHRO), créé par Projects Abroad.

Si vous n’êtes pas étudiant, vous pouvez aussi participer puisque ce projet est ouvert à tous.

Stage anglophone dans une ONG africaine de défense des droits de l’Homme

Campagne de défense des droits humains en Afrique

Le PAHRO travaille avec plusieurs associations et ONG de défense des droits de l’homme et humanitaire et les soutient dans leurs actions. Sa mission est triple :

  • Sensibilisation aux droits de l'Homme et éducation civique (thèmes abordés : violences domestiques, accès à la propriété, travail des enfants, trafic d'enfants, exploitation sexuelle des enfants à des fins commerciales, droit à l'éducation, etc.). Beaucoup de citoyens ignorent leurs droits, mais aussi leurs devoirs et leurs responsabilités vis-à-vis d'autrui. le PAHRO mène ainsi des campagnes et des actions de sensibilisation et des présentations dans des écoles ou auprès de groupes locaux. Voir par exemple la campagne contre le trafic d’enfants.
  • Accompagnement de communautés et de personnes en besoin (communautés rurales, communautés de pécheurs et de mineurs, de migrants saisonniers, habitants de bidonvilles, etc.) : il s'agit de déterminer la gravité et l'étendue des atteintes à leurs droits, les classer par ordre de priorité, établir des stratégies pour leur défense et leur procurer l'assistance nécessaire. Le PAHRO fournit aussi son assistance à des associations sur des recherches de fonds, des aides financières ou des recommandations.
  • Résolution des abus : consultations sur les problèmes rencontrés et sensibilisation, campagnes de lobbying et mobilisation des médias, résolution de conflits via la médiation, etc. Le PAHRO essaie d'agir le plus directement possible sur des cas individuels ou collectifs de violation des droits de l'Homme qui ont été détectés à travers son service d'accueil et de conseil juridique, les campagnes menées sur le terrain ou encore les relations avec des organisations partenaires. Le manque d'accessibilité des tribunaux mène à intervenir à d'autres niveaux : à travers les influences traditionnelles des anciens et des chefs de village, des campagnes médiatiques, des actions de lobbying ou encore en recourant aux institutions religieuses ou familiales. Voir par exemple le cas de M. Koplay Pah.

L’objectif général du PAHRO est d’aider les citoyens ghanéens à comprendre leurs droits et agit à trois niveaux : la justice sociale, les services juridiques et les projets de recherche. Le rôle des stagiaires peut comprendre diverses activités, comme par exemple :

Observation sur les droits de l’Homme et de l’enfant au Ghana

  • Produire des ressources d'information (travaux de recherches, questionnaires, etc.)
  • Apporter gratuitement un conseil juridique en droit civil ou pénal
  • Préparer les interviews avec les medias
  • Sensibiliser des communautés rurales sur leurs droits
  • Elaborer des outils et des projets d'éducation civique

Ces stages peuvent aussi intégrer des tâches journalistiques ! Dans le passé, nos stagiaires ont rédigé pour les médias locaux des articles sur des thèmes sociaux et ont même participé à des émissions radio consacrées aux droits de l’homme. (Si le journalisme vous intéresse, visitez également la page sur nos stages en journalisme au Ghana.)

Ces stages doivent être pris très au sérieux : en travaillant pour le PAHRO, vous représenterez une organisation professionnelle. Vous aurez parfois des délais à respecter et vous pouvez être amené(e) à représenter l’ONG aux réunions, ou sur divers événements.

Conditions des stages au Ghana

Si vous devez réaliser un stage conventionné dans le cadre de vos études, sachez que nos missions s’y prêtent particulièrement. Un salarié de l’organisation partenaire vous suivra comme tuteur de stage et pourra signer une convention de stage en amont ou une attestation de stage en aval de votre séjour.

Nos stages conviennent aussi aux personnes qui souhaitent tester la profession avant de s’inscrire à l’université de droit, ou qui ont tout simplement un fort intérêt pour les droits de l'homme : ils peuvent être considérés comme des missions de volontariat.

Les qualités requises pour ces stages sont uniquement de bien savoir communiquer et d’accepter de travailler dur. Et même si vos connaissances pratiques en droit sont limitées, vous ne serez pas là uniquement pour servir le café !

Faites valoir votre sens de l'initiative : réclamez du travail et demandez à accompagner les professionnels locaux. N'hésitez surtout pas à poser des questions et assurez-vous que vous avez bien compris ce que l’on vous demande !

Alors votre séjour au Ghana deviendra une expérience exceptionnelle.

Veuillez lire plus d’informations sur les opportunités pour les professionnels au Ghana. Nos projets peuvent utiliser votre expérience professionnelle.

Vous pouvez lire plus d’informations détaillées sur les objectifs de notre projet dans Plan d'action.

Rapport mensuel Ghana Human Rights Management Plan

Tell your friends about this page:

Haut de la page ▲
Feedback
Vous semblez intéressé(e) par nos projets! Souhaitez-vous nous en dire plus ?
Avec plaisir! Pas maintenant, merci.