You are from: United States, Go to our American website.

Volunteer OverseasVolunteer Overseas

Ecovolontariat aux Fidji

Résumé
Descriptif mission

Les requins vous fascinent ? Conscient de leur importance, vous souhaitez participer à leur protection ? Vous êtes curieux de découvrir et de défendre le monde marin ? Envolez-vous vers les îles Fidji pour participer à la protection des huit espèces de requins majoritaires localement, ainsi que des autres espèces, et à la sensibilisation de la communauté locale sur les bénéfices écologiques de ce prédateur mal connu. Les volontaires plongent aux côtés de requinologues expérimentés et participent aux études scientifiques, aux travaux de recherche, aux actions de préservation et à la conscientisation écologique au niveau local : une occasion unique d’apprendre à connaitre la plus incomprise et la plus impressionnante, mais aussi la plus menacée des espèces de poisson.

Le projet de préservation des requins ouvre ses portes en janvier 2014. Il est situé à Pacific Harbour, sur la côte sud de l’île de Viti Levu, à 45 minutes de bus de Suva, et 3 heures de Nadi. L’objectif de l’organisation partenaire est double : protéger la population des requins aux Fidji, et encourager une prise de conscience sur l’importance des requins au niveau international. L’organisation mène donc, outre son activité scientifique, des actions de lobbying en partenariat avec des ONGs locales et internationales de défense de l’environnement, dont la Coral Reef Alliance.

Ecovolontariat aux Fidji 10 Éleménts-Clés

Ecovolontariat aux Fidji 10 Éleménts-Clés

Que font les volontaires pour préserver les requins ?

Ecovolontariat pour la protection des requins aux Fidji

Les volontaires sur le projet de préservation des requins aux Fidji travaillent sous la supervision de scientifiques et de biologistes marins qui les guident et les forment sur les différentes tâches :

  • Le marquage de bébés-requins (notamment le requin-bouledogue)
  • Le comptage et l'identification de requins
  • L’installation de caméras sous-marines et la récolte des données
  • Les mesures télémétriques et la collecte de données par signaux accoustiques
  • L’entrée et l’analyse de données
  • Le comptage par pêche et prises accidentelles
  • La réflexion sur les problématiques liées aux pratiques sauvages de section des ailerons de requins
  • La gestion de la zone de protection des requins et du parc marin
  • La mise en place d’un projet local de sensibilisation
  • Le projet de lieu de reproduction des requins
  • Les travaux de reforestation de la mangrove.

Projects Abroad a le souci, comme dans tous les projets d’écovolontariat, de travailler en collaboration avec les communautés locales, et d’assurer un impact à long terme de l’action des volontaires. Ainsi, chaque semaine, un temps est consacré à des échanges avec les locaux par des actions communes de replantation de mangroves, et des rencontres mensuelles ou bimensuelles avec les enfants des écoles pour des campagnes de sensibilisation.

Le travail hebdomadaire de replantation de mangroves inclue d’ailleurs la compensation de l’empreinte carbone des volontaires calculée sur leur vol aller-retour pour les Fidji, en partenariat avec une fondation fidjienne.

L’environnement de travail de ce projet est une réserve marine destinée à la protection des requins. Outre ces prédateurs, le parc marin abrite une grande biodiversité : plus de 400 espèces de poisson y vivent. Le parc représente un attrait touristique permettant une source de revenu pour la fondation : le requin acquière ainsi plus de valeur vivant que mort, n’en déplaise aux braconniers.

Cours de plongée

  

Les volontaires qui n'ont jamais plongé passeront la certification PADI Open Water lors des deux premières semaines. Les volontaires ayant une certification de plongée équivalente au PADI Open Water suivront la formation PADI Advanced. Après leur formation en plongée, les volontaires reçoivent la certification "Projects Aware Shark Conservation Diver". Les volontaires qui participent au projet pour un minimum de 4 semaines recevront également une carte "Projects Abroad Survey Diver". C'est une certification autorisée de spécialité PADI qui inclue une formation complète d'étude sous-marine et de techniques de recherche

 Ceux qui sont déjà en possession de la certification PADI Advanced ou plus suivront la formation "Project Aware Shark Conservation Diver" durant la première semaine, ainsi que la formation "Projects Abroad Survey Diver" et pourront également effectuer une plongée pour nourrir les requins.Tous les volontaires qui participent au projet de protection des requins pour un minimum de 8 semaines auront l'opporunité de se former à l'équivalent du Divemaster durant leur projet.

PADI Logo

Qui peut participer ?

Projet de conservation marine dans l’océan Pacifique

Tout le monde peut participer à ce projet écologique passionnant. Vous n’avez pas besoin d’être un expert du monde sous-marin, ou un plongeur expérimenté. Tout volontaire intéressé par la vie sauvage sous-marine est le bienvenu. Vous pouvez prendre part à ce projet pendant des vacances utiles, pour un stage d’études, pendant vos congés ou lors d’une réorientation professionnelle.

Les étudiants en océanographie, en biologie marine, en ingénierie de la mer, en écologie marine, en halieutique, ou autre métier de la mer trouveront dans ce projet une expérience unique, qui pourra faire l’objet d’un stage conventionné dans le cadre de vos études (sous-réserve de vérification avec les responsables locaux), et être valorisée sur votre CV.

Il est indispensable de savoir bien nager, et d’avoir une bonne forme physique suffisante pour pouvoir plonger. La plongée sous-marine est incontournable pour faire ce projet. Si vous n’avez jamais plongé, vous suivrez des cours pendant les deux premières semaines et passerez le premier niveau de la certification Padi : « Open Water », ainsi qu’une certification particulière propre à la plongée avec des requins. Si vous avez déjà plongé, vous bénéficierez d’un cours de remise à niveau ainsi que de la certification spéciale. Une fois formé, vous pourrez commencer à participer aux travaux de conservation sous-marine.

L’organisation scientifique avec laquelle nous travaillons, ainsi que l’école de plongée partenaire du projet présentent un taux de sécurité de 100%. Ils n’ont jamais enregistré d’accidents ou de blessures liés aux plongées avec des requins. Le responsable Projects Abroad sur place est un expert en la matière, ayant été formé auprès de requinologues reconnus. Par ailleurs, les accidents liés aux requins sont bien plus rares qu’on ne le croit.

Pourquoi protéger les requins ?

Etudes pour la préservation des requins du Pacifique

Les requins sont mal connus. Leur présence dans les océans du monde est pourtant indispensable. Occupant un bout de la chaine alimentaire, ces prédateurs régulent les écosystèmes marins. En se nourrissant par exemple de proies vieilles, malades ou faibles, ils participent au renouvellement des espèces en bonne santé, permet à de petites espèces de poissons ou de végétaux de filtrer et nettoyer l’eau, en contrôlant le nombre de leur prédateurs.

La protection des requins fait partie des priorités des programmes de conservation du gouvernement fidjien. Les recherches menées dans les eaux fidjiennes fournissent de précieuses et régulières données sur le mode de vie, de reproduction, de déplacement des requins. Ces informations sont vitales pour la conception de stratégies efficaces de conservation et de gestion, et aident à maintenir ces espèces particulières de requins en dehors des listes d’espèces menacées.

Volontariat nature dans le Pacifique

Les volontaires arrivent à l’aéroport international de Nadi, où ils sont attendus puis amenés à Pacific Harbour, connue comme la capitale de l’aventure des îles Fidji. L’hébergement est en villa où vous partagerez des chambres de 2 ou 4 avec d’autres volontaires internationaux.

Vous travaillerez généralement sur le projet 5 jours sur 7 (souvent de 7h à 16h), dont en moyenne 3 jours sur des activités sous-marines, et 2 sur des activités terrestres. Ces informations restent générales, l’emploi du temps pouvant être adapté aux conditions météorologiques ou aux projets particuliers menés lors de votre présence.

Les jours de repos, vous pouvez en profiter pour aller rencontrer les autres volontaires de Suva (à 45 minutes) ou de Nadi, explorer les environs, faire du kayak, du rafting, de la randonnée, ou tout simplement vous reposer sur les nombreuses plages de l’ile.

Vous pouvez lire plus d’informations détaillées sur les objectifs de notre projet dans Plan d'action.

Tell your friends about this page:

Haut de la page ▲
Feedback
Vous semblez intéressé(e) par nos projets! Souhaitez-vous nous en dire plus ?
Avec plaisir! Pas maintenant, merci.