You are from: United States, Go to our American website.

Volunteer OverseasVolunteer Overseas

Ecovolontariat à Madagascar

Résumé

Du fait de son relief, Madagascar réunit une véritable mosaïque de paysages. L’île est faite de contrastes entre le bush du grand Sud, les forêts humides de l’est, les hauts plateaux granitiques du centre, parfois surmontés de massifs volcaniques et les savanes des collines sédimentaires de l’ouest. L'isolement biogéographique de Madagascar et la variété des climats et reliefs y ont favorisé le développement d'une faune et d'une flore uniques au monde, en partie endémique (dont par exemple l’hapalémur gris du lac Alaotra (Hapalemur alaotrensis), unique primate au monde à vivre dans des roseaux).

Notre projet d’écovolontariat, axé sur la protection de la forêt tropicale, représente pour les volontaires une chance unique de vivre et de travailler sur la quatrième île du monde. Séparée de l'Inde il y a près de 90 millions d'années, Madagascar a l'un des plus hauts pourcentages d'espèces endémiques de la planète. En effet, plus de 90% de ses espèces animales et 89% de ses espèces végétales sont uniques au monde. Cette singularité a conduit à des revendications pour que Madagascar soit considéré comme le huitième continent. L’île est, à juste titre, reconnue comme un réservoir mondial pour la biodiversité. L'île abrite près de 103 espèces de lémuriens, le groupe des vertébrés le plus menacé de la planète, 283 espèces d'oiseaux, 346 espèces de reptiles et 238 espèces d'amphibiens. La faune de l'île, cependant, est sous la menace des 22 millions d’habitants de l’île qui vivent de l'agriculture.

On estime que 90% des forêts de Madagascar ont déjà disparu. Malgré cela, les scientifiques ont découvert et identifié, ces 10 dernières années, plus de 600 espèces nouvelles, dont 41 espèces de mammifères et 61 espèces de reptiles.

Un lémurien dans son habitat naturel

Etre volontaire sur un projet d’écovolontariat à Madagascar

En tant que bénévole, vous aurez la chance d’aider à préserver l'un des écosystèmes les plus riches au monde, un véritable laboratoire scientifique naturel ! 

Les volontaires atterrissent à l'aéroport international d'Ivato, près de la capitale du pays Antananarivo. À partir de là, vous voyagerez les régions montagneuses du centre en plein dans la forêt tropicale, bordant le majestueux océan Indien. Vous intégrerez des projets de préservation dans le but de protéger et préserver la forêt tropicale, élément vital à la faune et la flore unique de l’île.

Nous travaillons en partenariat avec un parc national local qui manque de ressources pour assurer l'entretien général et pour pouvoir poursuivre des recherches. Les volontaires seront sollicités pour les tâches suivantes :

  • recensement de la faune et de la flore
  • Reforestation en travaillant dans une pépinière 
  • Enlever les mauvaises herbes
  • Activités éducatives ( programme de sensibilisation dans les communautés locales)
  • Ramassage des déchêts 
  • Construire des refuges pour éventuellement dormir dans la jungle 
  • Enseigner l'anglais aux guides locaux 
  • Ecrire des rapports concernant les activités, les challenges et les succès du parc 

Vous pouvez rejoindre notre projet écovolontariat à Madagascar pour deux ou trois semaines si vous n’avez pas le temps de rester plus longtemps. Ce projet a été sélectionné par notre équipe locale comme pouvant convenir à un volontariat de courte durée à la fois pour les bénéficiaires et le volontaire. Même si vous allez gagner une précieuse expérience, merci de garder en tête que vous n’aurez probablement pas le même impact qu’une personne effectuant un volontariat de plus longue durée.

Tell your friends about this page:

Haut de la page ▲
Feedback
Vous semblez intéressé(e) par nos projets! Souhaitez-vous nous en dire plus ?
Avec plaisir! Pas maintenant, merci.