You are from: United States, Go to our American website.

Volunteer OverseasVolunteer Overseas

Ecovolontariat au Népal

Résumé
Descriptif mission

Aidez-nous à protéger les espèces animales en danger et l’écosystème des montagnes himalayennes du Népal. Les plus hautes montagnes du monde ont besoin de vos bras et de votre énergie ! Dans la chaîne des Annapurna, vous interviendrez au service d’une organisation locale basée à Pokhara, dont l’objectif est de préserver les ressources naturelles et la biodiversité dans une région de plus de 7500 km2, et de mettre en place des actions de développement durable afin que toute la population locale puisse en bénéficier.

C’est à Pokhara, troisième plus grande ville du Népal, située à 900 mètres d’altitude, que vous serez accueilli, briefé et intégré dans ce projet. Vous serez ensuite amené à Ghandruk, à 3 heures de Pokhara, où les volontaires sont hébergés ensemble dans une lodge familiale. Bien que culminant à plus de 7000 mètres au-dessus, vous apercevrez depuis Pokhara même les chaînes des Annapurna, du Dhaulagiri et du Manaslu.

La région couverte par ce vaste projet s’étend sur plus de 7500 km2, abrite plus de 100,000 habitants (différents groupes ethniques et linguistiques), et héberge une grande biodiversité : 1233 espèces de fleurs, 102 espèces de mammifères (dont le léopard commun, le léopard-chat, le muntjac), 488 espèces d'oiseaux (dont le vautour), 40 espèces de reptiles et 23 espèces d'amphibiens.

Ecovolontariat au Népal 10 Éleménts-Clés

Des projets variés pour préserver l’écosystème des Annapurna

Les principales menaces pesant sur les écosystèmes de ces régions montagneuses sont liées d’une part à la fréquentation touristique – la chaîne des Annapurna et de l’Everest attirant des touristes du monde entier – et d’autre part au réchauffement climatique, dont les conséquences peuvent être dramatiques dans une région où les glaciers sont nombreux et les altitudes rendent les cultures difficiles.

Dans le cadre de ce projet, nous travaillons avec un organisme spécialiste dans l’écovolontariat ; l’Annapurna Conservation Area Project (ACAP). Cette entité gouvernementale qui aide à préserver et à améliorer la biodiversité dans la région a grand besoin de l’aide de Projects Abroad et de ses volontaires pour mener à bien les diverses activités de protection de la faune et de la flore locale. En effet, la zone du projet de conservation de l'Annapurna abrite une faune unique, comme le léopard, le chat-léopard, l'ours noir d’Himalaya, le cerf aboyeur et plusieurs espèces d'oiseaux, y compris de nombreuses espèces menacées de vautours.

Vous serez amené à intervenir sur les actions suivantes :

  • Etudes faunistiques – Comme tout projet défendant les écosystèmes, une des activités les plus importantes consiste à en observer et gérer les populations animales. Différentes méthodes sont utilisées dont des techniques de comptage ou pièges photographiques. Une attention particulière est portée sur les espèces en danger ou menacées d’extinction dont le panda roux (environ une fois par mois dans différentes zones, comptez environ 7 heures de randonnée), de nombreuses espèces d’oiseaux ainsi qu'un recensement de papillons (mars à juin et septembre à décembre).

Environnement et développement durable en Himalaya

  • Protection des espèces en voie d'extinction - Le Népal abrite certains des animaux les plus rares et les plus insaisissables. C’est pourquoi, nous mettons l’accent sur les recherches et études permettant la protection de ces espèces. 
  • Projet d'ornithologie - Le Népal compte 867 espèces d'oiseaux, soit 8% de sa population mondiale. 35 de ces espèces sont menacées au plan mondial. C’est pourquoi nous utilisons la technique McKinnon pour repérer et localiser les espèces, et ainsi mieux les protéger. À ce jour, nous avons identifié plus de 200 espèces dans la région et avons publié plusieurs études sur des espèces rares, comme la Grive de Ward.
  • Etudes des papillons et lépidoptères - Nous sommes actuellement en train de travailler sur la mise en place d’un inventaire des espèces et d’étudier les espèce sédentaires et celles sujettes à migration.
  • Etudes d'herpétologie (étude des réptiles) - la région de l'Annapurna est le foyer de 40 espèces de reptiles et 23 espèces d'amphibiens. À travers des rondes de nuit et des études menées aux côtés de professionnels du métier, nous mettons en place une liste des diverses espèces présentes autour de la région de Ghandruk avec leur habitat respectif.
  • Identification de la flore - détection et identification d'espèces de plantes sauvages, création d'herbier.
  • Etude sur la regénération du rhododendron afin de déterminer si la région abrite la plus large forêt de rhododendron. Les volontaires mesureront également la composition des espèces et vérifieront si les effets anthropiques peuvent impacter la regénération de la forêt.
  • Entretien d'une station d'eau - l'humidité, la température et les données de précipitation sont collectées étant donné qu'il n'y a pas de station météorologique dans la région.
  • Education à l’environnement – ateliers et évènements organisés auprès des communautés locales dans un but de sensibilisation aux menaces environnementales et au braconnage. Ces actions dépendent de la durée de votre mission, et de vos centres d'intérêt.
  • Activités communautaires - vous assisterez à des festivals. 

Le climat du Népal est variable, avec une saison humide de juin à septembre et une saison sèche d'octobre à juin. Toutes les activités listées ne sont pas forcément possibles à tout moment de l'année. Les tâches des volontaires varient donc suivant la saison et les conditions climatiques.

Ce projet demande une bonne santé physique, puisque vous serez souvent amené à marcher en montagne et randonner en altitude.

A votre arrivée, vous logerez une nuit à Kathmandu pour, le jour suivant, prendre un avion pour Pokhara. Si vous arrivez trés tôt le matin, il vous sera cependant possible de prendre l'avion pour Pokhara dans la meme journée. A Pokhara, vous passerez une nuit à l'hôtel et y effectuerez votre journée d'orientation. Le lendemain, vous ferez une rendonnée jusqu'à votre lieu de mission, à Ghandrukh.  

Stages conventionnés en développement durable ou gestion et protection de la nature.

Etudiants dans les domaines de l’environnement, du développement durable, de la protection de la nature et de la vie sauvage ou formations similaires, ce projet peut donner lieu à un stage conventionné. Contactez-nous si vous êtes dans ce cas. Vous serez suivi par un membre de l’organisation locale qui pourra généralement signer une convention ou une attestation. Si vous souhaitez vous concentrer sur une thématique ou une action en particulier, c’est généralement possible.

Mais être étudiant n’est pas une obligation : toute personne intéressée peut faire ce projet, amoureux de la montagne ou concerné par les problématiques environnementales : tout le monde est le bienvenu.

Vous aurez vos week-ends de libres, et pourrez ainsi revenir à Pokhara – une agréable ville assez touristique disposant de toutes les commodités – hôtels, laveries, cybercafés… Vous pourrez aussi en profiter pour aller faire quelques randonnées dans la plus haute chaîne de montagne du monde !

La mission d’écovolontariat au Népal est disponible pour un minimum de deux semaines si vous ne pouvez nous rejoindre pour un mois ou plus. Ce projet a été désigné comme adéquat pour un placement à court-terme par la communauté d’accueil. Bien que vous aurez l’occasion d’apprendre beaucoup de choses et de travailler sur différents projets de conservation et de protection de l’environnement, il est important de noter que vous ne serez pas en mesure d’avoir le même impact qu’un volontaire qui nous rejoint pour une durée plus longue. Les volontaires qui choisissent de nous rejoindre pour deux semaines seulement doivent arriver au Népal la fin de semaine.

Vous pouvez lire plus d’informations détaillées sur les objectifs de notre projet dans Plan d'action.

Rapport mensuel Plan d'action, Données et Rapports

Tell your friends about this page:

Haut de la page ▲
Feedback
Vous semblez intéressé(e) par nos projets! Souhaitez-vous nous en dire plus ?
Avec plaisir! Pas maintenant, merci.