You are from: United States, Go to our American website.

Volunteer OverseasVolunteer Overseas

Notre vision du volontariat dans des orphelinats

Une volontaire en mission humanitaire dans un centre d’accueil à Madagascar

Pendant plusieurs années, Projects Abroad a travaillé auprès d’orphelinats et autres foyers d’accueil afin de soutenir et aider à prendre soin d’enfants vulnérables. Nos volontaires ont eu un réel impact en contribuant à l’amélioration des conditions de vie dans ces orphelinats et en développant des projets éducatifs et ludiques pour les enfants.

Cependant, l’orphelinat ou foyer devrait toujours être le dernier recours pour tout enfant. Dans la mesure du possible, un enfant devrait grandir auprès de ses parents, de membres de sa famille ou auprès d’une famille d’accueil au sein de sa communauté.

Au cours des dernières années, nous avons fait évoluer nos missions humanitaires vers des projets humanitaires à dimension communautaire. Pour aller au bout de cette démarche, nous avons pris la décision de ne plus travailler avec nos volontaires dans des orphelinats ou foyers mais de venir en aide à des centres d’accueil de jour, des écoles, des groupes de personnes vulnérables comme les personnes âgées, les hommes et femmes entrepreneurs, les jeunes mères et les nourrissons. L’objectif de notre démarche est d’encourager le développement de projets orientés autour du bien-être de la famille et de sa stabilité afin de favoriser un environnement propice à l’épanouissement des enfants.

Pour une meilleure compréhension de cette démarche et pour vous en dire plus sur les motivations de Projects Abroad, vous trouverez ci-dessous plus d’informations sur l’évolution de nos projets de volontariat auprès d’orphelinats vers des projets humanitaires à dimension communautaire :

Qu’appelle-t-on un orphelinat ?

Des volontaires travaillent auprès de jeunes enfants en Birmanie

Nous appelons orphelinat une institution résidentielle qui accueille des enfants n’ayant pas de contact régulier avec leurs familles ou proches, et qui n’a pas vocation à dispenser des traitements ou soins spécialisés sur le court terme. Certains enfants sont en effet orphelins quand d’autres ont encore un ou plusieurs parents, mais ces derniers ne peuvent subvenir à leurs besoins et sont contraints de les confier à ces institutions. Les orphelinats étaient assez courants dans plusieurs de nos pays d’action, cependant, au cours des dernières années, nous avons pu observer un mouvement grandissant de réintégration de ces enfants auprès de leurs familles, proches ou dans des familles d’accueil. On appelle ce mouvement la désinstitutionnalisation.

Pourquoi évoluer du volontariat dans des orphelinats à des projets communautaires ?

Une volontaire sur un chantier international humanitaire au Maroc passe du temps avec les enfants et parents

Pendant de nombreuses années, Projects Abroad a travaillé en étroite collaboration avec des centres d’accueil résidentiels (tels que des orphelinats) afin d’aider à fournir de meilleurs soins et un soutien aux enfants plus vulnérables dans nos pays d’action.
Nous avons toujours encouragé le travail de volontaires au sein de centres d’accueil résidentiels. Les enfants dans ces centres ayant malheureusement peu d’autres alternatives, nos volontaires ont largement contribué à l’amélioration de leurs conditions de vie et égayé leur quotidien en travaillant à l’atteinte d’objectifs précis.

Nous sommes fiers de ce que nos équipes locales et nos volontaires ont accompli auprès de nos partenaires. Ces projets ont bénéficié d’un travail de qualité avec de hautes exigences qui nous semblent nécessaires comme la vérification du casier judiciaire de nos volontaires et de leurs références, un protocole de protection des enfants pour les volontaires et pour les équipes locales, des partenariats locaux avec les autorités, des feedbacks, des rapports d’activités, des plans d’action, des guides et une base de données pour le suivi de nos projets.

Nous avons toujours considéré que les foyers et orphelinats devraient être le dernier recours pour un enfant. L’institutionnalisation d’enfants n’est pas une solution à ce problème sociétal et dans la mesure du possible, un enfant doit grandir auprès de ses parents, de membres de sa famille ou bien d’une famille d’accueil au sein de sa communauté.

On assiste aujourd’hui à un mouvement mondial grandissant pour apporter de meilleures options à ces enfants. Le but est de fournir des ressources et informations aux communautés et autorités locales afin de voir diminuer le nombre d’enfants dans des institutions, actuellement estimé à 8 millions dans le monde. Les gouvernements, autorités locales et ONG spécialisées apportent leur soutien à ce mouvement qui n’existait pas il y a encore quelques années.

Projects Abroad se doit d’utiliser ses ressources de la manière la plus efficace et utile sur le long terme et c’est pourquoi nous contribuons à ce mouvement.

Qu’est-ce qu’un projet humanitaire à dimension communautaire ?

Une volontaire aide des femmes dans la gestion de leurs entreprises en Tanzanie

Les missions humanitaires à dimension communautaire sont des projets qui s’articulent non pas autour d’un unique établissement mais qui vont prendre en compte le bien-être global d’une communauté ou d’une famille. Ces programmes offrent ainsi la possibilité d’un travail plus structuré mais permettent également le développement de nouveaux projets.
Nos programmes communautaires ont une plus grande portée, avec de meilleures perspectives d’impact positif sur le long terme. En identifiant une communauté en particulier et en travaillant en étroite collaboration avec elle, sur le terrain, nous sommes en mesure d’identifier ses besoins et d’aider au développement de solutions pérennes. Les projets en microfinance permettent aux parents d’obtenir un prêt pour retrouver une indépendance et plus de stabilité au sein de la famille, les projets en santé publique leur donnent accès à des soins de santé, les projets en droit leur apportent des conseils juridiques pour assurer la sécurité de leur famille, et les projets en nutrition des conseils pour une meilleure hygiène de vie pour toute la famille.

En travaillant auprès de centres qui ont pour but de garder les enfants auprès de leurs familles, nous soutenons les communautés et le développement d’une future génération dans un environnement sain. Si Projects Abroad peut contribuer à l’émancipation financière des pères et mères, les familles auront alors de plus grandes chances de rester unies. Ces projets humanitaires communautaires permettent aux parents de travailler pendant que nos volontaires aident à prendre soin de leurs enfants, travaillent avec eux en fonction de leurs besoins individuels et les aident à progresser.

Travailler auprès d’enfants avec Projects Abroad

Deux volontaires lisent des livres avec des jeunes filles sur un projet d’enseignement en Tanzanie

Nous accordons énormément d’importance à la sécurité de nos volontaires mais également à celle des enfants auprès desquels nous travaillons. Afin de s’assurer de la bonne conduite de nos volontaires, de la fiabilité de nos établissements partenaires et de la sécurité des enfants, nous avons mis en place un code de conduite pour nos missions humanitaires. Nous vous invitons à consulter notre page Travailler auprès d’enfants pour en savoir plus à ce sujet.

S’ajoute à ce code de conduite des outils de suivi pour nos missions humanitaires, qui nous permettent de fixer des objectifs sur le long terme et personnalisés en fonction des établissements. Notre base de données pour le suivi de nos projets nous permet également d’assurer une continuité dans le travail des volontaires qui se succèdent sur place. Nous vous expliquons plus en détail l’utilité et le fonctionnement de nos outils de suivi pour nos missions humanitaires et vous donnons des exemples concrets de leur application sur le terrain.

Tell your friends about this page:

Haut de la page ▲