You are from: United States, Go to our American website.

Volunteer OverseasVolunteer Overseas

Médecine & soins de la santé, Mongolie par Juliette Elie

Juliette en stage médecine en Mongolie Traditions mongoles Chants traditionnels de Mongolie Stage Médecine - Mongolie Hopital Ulaan Baator Paysages de Mongolie

J’ai depuis longtemps l’idée de devenir médecin, et aider des personnes dans le besoin. J’étais en première S quand j’ai commencé à réfléchir à mes futures études et me suis rendue compte que ma vision du monde médical ne s’était faite qu’à partir d’articles de journaux, de reportages ou bien de commentaires que j’avais entendus. J’avais donc besoin de fonder moi-même une idée sur ce que j’allais voir, faire et apprendre et ai donc décidé de partir seule en Mongolie faire une mission de volontariat dans un hôpital à Oulan-Bator.

Avant de partir j’ai lu quelques pages sur le pays et son histoire et j’ai regardé le film « Chengis Khaan » ! Cela ne m’a pas beaucoup apporté concernant la ville mais j’ai pu découvrir les paysages en avance. En fait, quand je suis arrivée là-bas, vers 6h du matin, la ville ne ressemblait en rien à ce que j’avais lu ! Ce fut un sacré choc de culture qui m’a secouée pendant quelques jours, comme la nourriture très grasse et peu variée, les conditions de vie, et la ville en elle-même. C’était pour cela une expérience incroyable puisque j’ai appris à m’adapter rapidement et faire preuve d’une grande autonomie du haut de mes 17 ans.

Dès le deuxième jour, ma « superviseur » de Projects Abroad m’a montré l’hôpital dans lequel j’allais travailler et j’ai tout de suite fait connaissance avec un chirurgien interne qui avait étudié 6 mois en France. Je suis donc restée avec lui et son équipe pendant une semaine, et chaque jour j’avais un rôle plus important. Je devais aider à remplir les seringues, arrêter des hémorragies, ramener le patient à sa chambre etc. Tout mon séjour à l’hôpital fut plein de surprises puisque je pouvais assister à beaucoup d’opérations et moi-même être active.

Pour le premier week-end, une sortie était organisée dans la steppe. J’ai trouvé cela très intéressant puisqu’en plus de sortir de la ville et découvrir un peu plus le pays, j’ai pu rencontrer beaucoup d’autres volontaires venus du monde entier pour réaliser un projet ici. Je me suis donc entourée rapidement d’un Brésilien, d’Anglais, de quelques Français, d’Australiens et même d’Islandais qui faisaient tous un projet différent, comme travailler en orphelinat, journalisme, droit, business, prendre des cours de langue, etc. Pendant tout le mois on s’est donc aidés, on se rejoignait pour aller visiter des choses, on allait manger ensemble, et on se racontait nos histoires, nos journées, nos vies à la maison, et cela nous a permis de tisser des liens très forts qui sont toujours présents maintenant grâce à Facebook et aux e-mails.

Dans ma quatrième semaine, j’ai eu envie d’aller voir les paysages si connus de Mongolie et avec trois amis nous avons décidé de partir faire un séjour de quatre jours dans la steppe. Une guide et un chauffeur nous accompagnaient, et on a pu découvrir des choses magnifiques qui ne ressemblaient en rien à la ville. Les balades à cheval, en chameau, dormir chez l’habitant, dans une yourte… tout cela était incroyable.

Cette expérience unique m’a donné la chance de découvrir une culture différente et de rencontrer des gens extraordinaires. Sur un plan personnel, j’ai appris à m’adapter à un endroit inconnu et à une façon de vivre bien différente de la nôtre, à me repérer dans la ville et être très autonome. Tout cela m’a fait grandir, et m’a confortée dans mon idée de faire médecine. C’était pour moi l’expérience la plus incroyable que j’ai réalisée, et je suis en train de décider de mon prochain voyage avec Projects Abroad qui se fera l’été prochain, avant d’entamer mes études de médecine.

Juliette Elie

Retour à la liste des témoignages

Tell your friends about this page:

Haut de la page ▲
Feedback
Vous semblez intéressé(e) par nos projets! Souhaitez-vous nous en dire plus ?
Avec plaisir! Pas maintenant, merci.