You are from: United States, Go to our American website.

Volunteer OverseasVolunteer Overseas

Mission humanitaire au Kenya

Résumé
Descriptif mission
  • LIEU DE MISSION : Nanyuki
  • STRUCTURES D'ACCUEIL : garderies, maternelles, centres pour enfants de la rue, école spécialisée
  • ÂGE DES ENFANTS : 0-14 ans 
  • HÉBERGEMENT : familles d’accueil
  • DURÉE MINIMUM : 2 semaines
  • DATE DE DÉBUT : flexible

Mission humanitaire sans qualification en Afrique

Comme beaucoup de pays africains, le sida a durement sévi au Kenya ces dernières décennies, laissant bon nombre d’enfants malades et orphelins. Dans la ville de Nanyuki et ses environs, les volontaires apportent leur aide et leur énergie dans des orphelinats, des centres d’accueil, des maternelles. Vous pouvez apporter beaucoup en tant que bénévole dans une mission humanitaire au Kenya. Attention individuelle portée aux enfants, jeux et activités éducatives proposées, présence et proximité d’adultes au quotidien: les gestes des volontaires paraissent simples, mais sont pourtant très bénéfiques à ces enfants souvent livrés à eux-mêmes.

Bien que faisant partie des pays les plus développés d’Afrique de l’Est, le Kenya abrite pourtant encore une grande pauvreté, renforcée par la sécheresse de juillet 2011 et la famine qu’elle a entrainée. Certains enfants ont perdus leurs parents et leur famille proche, d’autres vivent avec leur famille dans la plus grande pauvreté, ils sont recueillis dans des centres et des orphelinats et doivent alors, en plus des traumatismes vécus, grandir seuls. S’ils mûrissent plus vite, et deviennent adultes par la force des choses, ils n’ont pas le temps de se construire en tant qu’enfant. Les volontaires peuvent aussi travailler dans des maisons d'accueil ou des garderies qui prennent soin d'enfants qui ont un seul parent ou vivent dans la rue.

Projet d'aide humanitaire au Kenya 

Aide aux enfants au Kenya

Cela peut paraitre évident, mais pourtant c’est loin de l’être : chaque enfant devrait pouvoir jouer, écouter des histoires, et bénéficier des conseils et de la présence d’adultes à leurs côtés. Pourtant, un grand nombre d’enfants manquent de ce qui nous parait évident. Sans prétendre sauver les enfants de la pauvreté, les volontaires peuvent apporter beaucoup.

Par des sourires, une présence réconfortante, l'aide des volontaires est précieuse. Vous jouez avec eux, vous leur proposez des activités éducatives, vous leur apprenez à jouer de la musique, chanter, fabriquer des choses de leurs mains à travers des ateliers. Vous aidez aussi dans la gestion quotidienne du centre : le nettoyage, les lessives, les repas, l’hygiène des enfants, etc. Vous pouvez être amené également à donner des cours d'anglais informel aux enfants, suivant votre niveau.

Dans certains centres, les ressources sont limitées et le staff local planifie des cours informels ou des activités éducatives avec les moyens du bord, pour occuper et aider les enfants dans leur développement. Les volontaires peuvent aider lors de ces classes informelles, et participer à l'éducation des enfants par des jeux pédagogiques, des activités manuelles, ou des jeux simples de mathématiques ou de langue.

Certains centres accueillent des enfants handicapés ou à la santé fragile, qui requièrent alors de l'attention individuelle de la part des volontaires.

Un des centres accueille des jeunes filles et femmes victimes d'abus sexuels, et accueille des volontaires uniquement féminines, et au cas par cas suivant leurs expériences et compétences. En effet, la situation de ces femmes est telle que le travail dans ce centre est très sensible et délicat.

Bénévolat sans qualification particulière 

Aide à l'enfance au Kenya

Nous ne demandons pas à tous nos volontaires d’être formés en psychologie, d’avoir des années d’expérience dans le social ou de savoir gérer un centre pour enfants. Même si les professionnels de la petite enfance, les éducateurs spécialisés et les animateurs sont les bienvenus, toute personne volontaire et motivée peut apporter son aide.

Des ateliers sont d'ailleurs menés régulièrement par les membres de Projects Abroad, pour rassembler les volontaires en mission humanitaire et discuter des différences culturelles, enseigner quelques mots de base de swahili, échanger des idées et des reflexions sur les activités à faire avec les enfants, et vous donner quelques informations importantes sur le système social kényan et l'historique de votre structure de mission.

Il faut néanmoins être conscient que ce type de mission peut vous toucher en profondeur. Vous allez rencontrer des enfants qui vont vous marquer à vie, et dont le cadre de vie ne va pas radicalement changer lors de votre présence. Même si le travail que font nos volontaires sur place améliore considérablement la vie des enfants sur le long terme, les résultats ne sont pas forcément visibles sur des durées d’un ou deux mois. Ce type de mission demande un important engagement émotionnel, et une certaine force mentale nécessaire pour s’occuper d’enfants qui, eux, manquent justement souvent de repères et de confiance en eux.

Une telle mission demande donc autant de préparation morale que logistique, à ne pas négliger. Mais il est à parier qu’elle vous apportera au moins autant que ce que vous apporterez sur place, et qu’elle changera en profondeur votre façon de voir les choses, votre regard sur votre propre vie. Êtes-vous prêt à relever le défi?

Vous pouvez lire plus d’informations détaillées sur les objectifs de notre mission humanitaire dans Kenya Care Management Plan.

Kenya Care Management Plan

Tell your friends about this page:

Haut de la page ▲
Feedback
Vous semblez intéressé(e) par nos projets! Souhaitez-vous nous en dire plus ?
Avec plaisir! Pas maintenant, merci.