You are from: United States, Go to our American website.

Volunteer OverseasVolunteer Overseas

Bénévolat en Roumanie

Résumé
Carte des missions de volontariat en Roumanie
Volontariat Roumanie Volontaires sur un stage en photographie Volontaire sur une mission humanitaire en Roumanie Stagiaire en médecine vétérinaire Mission culture et communauté en théâtre en Roumanie
« »
  • Lieu de stage ou mission : Brasov
  • Hébergement : famille d’accueil
  • Langues parlées : anglais, russe et roumain
Descriptif pays

Les missions de volontariat et stages que nous proposons en Roumanie occupent une place particulière au sein de la vaste offre de Projects Abroad. Ce pays de l’Europe de l’Est était, avec la Moldavie voisine, la destination de nos premiers volontaires au début des années 90. Comme à l’époque, nous proposons toujours des missions d’enseignement (classique ou en s’appuyant sur les arts dramatiques), mais le choix de missions et stages s’est considérablement élargit et comprend aujourd’hui des missions d’archéologie et humanitaires, ainsi que des stages dans différents domaines. Pour les stages, les étudiants parmi nos bénévoles peuvent plus facilement obtenir des bourses de leur université que pour les programmes dans nos autres pays d’action.

La Roumanie des débuts de Projects Abroad venait seulement de s’ouvrir au monde après l’éclatement de l’URSS et nos volontaires comptaient parmi les premières personnes de l’ouest venues prêter main forte pour le développement de cet ex-pays du bloc soviétique. Aujourd’hui, la révolution de 1989 semble loin, mais aussi tout proche à l’échelle d’une nation née il y a presque 2000 ans de la province romaine de Dacie. Même si la Roumanie fait partie de l’Union Européenne depuis 2007, de larges parties de la population n’ont pas pu profiter du développement économique du pays et l’état n’est pas encore en mesure de donner aux associations sociales et culturelles les moyens nécessaires pour leur permettre de jouer pleinement leur rôle auprès des Roumains défavorisés.

C’est pourquoi la présence de nos volontaires reste fortement appréciée par nos organisations partenaires, que ce soit des associations, des orphelinats ou des organismes de préservation du patrimoine. En tant que volontaire, vous aurez la possibilité de vivre de l’intérieur la transformation que la Roumanie vit en ce moment.

L’appartenance de la Roumanie à l’Union Européenne donne aux nombreux étudiants parmi nos volontaires la possibilité de bénéficier de bourses qui sont attribuées pour les stages au sein de l’UE. Renseignez-vous auprès de votre université si vous pouvez en bénéficier.

Hébergement et accueil des bénévoles

Projets d’aide en Roumanie

En Roumanie, notre programme est basé dans l'ancienne ville de Brasov, dans les montagnes carpates de Transylvanie. Nous sommes à une heure de route du château médiéval de « Dracula » où résida le tyrannique Vlad l'Empaleur.

Le transfert par voiture d’un des aéroports de Bucarest à votre destination finale vous donnera un avant-gout des contrastes dans votre pays d’action : vous allez croiser aussi bien des 4x4 derniers cris que des chariots tirés par des chevaux. Le membre de notre équipe qui fera le trajet avec vous se chargera de vous présenter les coutumes locales et les villes et villages que vous allez traverser.

Après cette entrée en matière, vous allez prendre vos quartiers dans une des familles d’accueil roumaines de Projects Abroad avec laquelle vous allez aussi partager les repas.

La Roumanie fait partie de la Francophonie et ainsi il n’est pas rare de croiser des francophones : parmi l’équipe de Projects Abroad, les organisations partenaires, les familles d’accueil ou parmi les personnes dont vous ferez connaissance pendant votre mission ou stage.

Activités et tourisme en Roumanie

Unique culture latine située au cœur de l'Europe de l'Est, la Roumanie est née de la province romaine de Dacie. Les monastères peints, les montagnes boisées et les stations balnéaires luxueuses du sud du pays ont contribué à l'essor de l'industrie touristique dans l'ère postcommuniste et méritent d’être visitées.

Pour découvrir la Roumanie, rien de plus simple que d'utiliser le réseau ferroviaire bien développé. Nos volontaires peuvent facilement se rendre à Bucarest et partir explorer la côte de la Mer Noire et le Delta du Danube. Dans les environs de Brasov, les occasions de faire du ski ou de la randonnée sont nombreuses.

Projets disponibles en Roumanie

Chantiers jeunes bénévoles en Roumanie

Projets pour Professionnels en Roumanie



Most recent blogs from Romania

Emotional Liberty: My First Impressions of Central Romania (written by Lucy Betz, USA)

After being warned of the gloomy weather I might expect from Romania in the rainy season, I was surprised, upon leaving the airport, at how hot it was. I’d arrived on a humid afternoon in early September; in my velvet blazer and pants, I was completely overdressed. Once on the road to Brasov I threw ...

La Revedere, Romania!

Well, this is it. I have 4 days left in Romania. Reality struck when I realized I have to start packing 3 months worth of clothes starting tomorrow-a bittersweet task in every sense of the word. I am comfortable in Cluj. I have just started to become accustomed to the dawdling public buses, the aroma ...

Romania: A Country of Smokers, Pigeons, and Ill-Timed Weather

It is impossible for me to exaggerate the drastic shift of environments from my first week in Romania to my second. I have never had to adjust so quickly to two extremes in such a short amount of time. It still amazes me that I have almost reached the halfway point in my Romanian adventures, when it ...

Road to Romania: My First Thoughts

I have a natural state before I am about to experience something new: anxiety. The day before a new school year starts, the night before a big presentation is made, or even on the cusp of branching away from home, I always feel a churning in the pit of my stomach that will not ease. I felt it when I ...

The Real Face of Romania written by Camille Gallet, France

When I announced to my friends I was going for two weeks in Romania, they all said me approximately the same things. “It’s a really poor country, you will be hangry all the time.” “We don’t really know the countries of the Eastern Europa; it’s not our society, you will be lost, maybe they ...

Tell your friends about this page:

Haut de la page ▲
Feedback
Vous semblez intéressé(e) par nos projets! Souhaitez-vous nous en dire plus ?
Avec plaisir! Pas maintenant, merci.