You are from: United States, Go to our American website.

Volunteer OverseasVolunteer Overseas

Stage finance en micro-crédit au Ghana

Résumé
Descriptif mission

Stage finance dans le micro-crédit au GhanaLe projet micro-finance au Ghana vise à faciliter l’accès à de petits prêts financiers à toute personne ou groupe souhaitant se lancer dans
une activité génératrice de revenus ou une petite entreprise. Les volontaires aident à toutes les étapes : détecter et sélectionner les personnes ou groupes bénéficiaires, les accompagner dans le montage de leur projet et le lancement de leur activité, suivre leurs échéances, mettre en place des ateliers de formation, etc.


Pour les volontaires ayant un intérêt envers les stratégies économiques, une connaissance du monde financier, des qualités d’écoute et de communication, appuyer à la création d’entreprise au Ghana est une action humanitaire utile et de long-terme. Si aucune qualification particulière n’est demandée pour ce projet, il est cependant nécessaire d'avoir 18 ans ou plus. Ce projet peut également représenter pour les étudiants en école de commerce ou en finance, en marketing ou en communication, l’occasion d’un stage unique et valorisant.

Action humanitaire dans l'économie solidaire en Afrique de l'Ouest

Il suffit parfois d’un petit coup de pouce pour passer de la pauvreté à une situation de vie meilleure. Un prêt à 0% peut permettre de lancer une petite activité économique qui, une fois lancée, rapportera à la famille de quoi subvenir à ses besoins.

Dans la région de Cape Coast, les volontaires viennent appuyer les projets de deux communautés. Ils aideront aux développement de l’activité économique dans un camp pour personnes atteintes de la lèpre ou bien auprès de femmes d’une communauté de pécheurs.

Au Ghana, une grande majorité des habitants reste persuadée que les personnes atteintes de la lèpre sont contagieuses ou bien qu’elles sont de mauvaise augure et sont ainsi mise à l’écart de la société. Une sorte de village a été installé à la périphérie de la ville de Cape Coast pour les personnes atteintes de la lèpre et leurs familles. Les membres de ce camp souhaitent devenir autonomes mais la lèpre étant considérée comme un handicap, toutes les institutions refusent de soutenir leurs projets ou de leur accorder des emprunts.  Projects Abroad, à travers ce projet et l’aide de volontaires, proposera des prêts à taux zéro ainsi que des formations aux membres de cette communauté qui ont créer leur entreprise et souhaite la développer.

Les volontaires travailleront également auprès des femmes d’une communauté de pêcheurs à Abukem, en périphérie de la ville de Cape Coast. La pêche est ici la principale source de revenus mais cette activité reste saisonnière et majoritairement pratiqué par les hommes. Les femmes ne sont généralement pas instruites mais elles souhaitent apprendre à développer leur propre activité pour devenir plus autonomes et moins dépendantes de la saisonnalité de la pêche. Les volontaires aident donc ces femmes en leurs enseignant des connaissances de base (apprendre à lire, écrire, compter et quelques notions d’anglais). Ils organisent aussi des ateliers pour mettre en avant les compétences nécessaires à la création d’une entreprise et proposeront les prêt à taux zéro de Projects Abroad pour aider ces femmes à développer leurs activités.

Tâches des bénévoles en micro-finance au Ghana

Vos tâches en tant que volontaire sur ce projet peuvent varier en fonction de votre expérience, de votre formation, de vos compétences et centres d’intérêt, mais vous pouvez être amené à participer aux activités suivantes :

  • Comptabilité, gestion de la base de données et mise à jour des profils
  • Aider dans l’organisation et la tenue d’ateliers et de cours d’anglais et de mathématiques
  • Effectuer des recherches sur la création de nouvelles entreprises et le développement d’activités existantes
  • Suivre et évaluer des business-plans lors de l’implémentation et apporter conseil et support aux entrepreneurs
  • Rédiger des rapports
  • Etc

La langue utilisée sur place sera l’anglais, qu’il est préférable de parler à un niveau intermédiaire. Mais connaitre la langue locale, le twi, peut être un atout précieux dans la relation aux bénéficiaires du projet. Il est possible de prendre des cours de langue (twi et anglais) en parallèle de ce projet.

Rapport mensuel

Tell your friends about this page:

Haut de la page ▲
Feedback
Vous semblez intéressé(e) par nos projets! Souhaitez-vous nous en dire plus ?
Avec plaisir! Pas maintenant, merci.